Nature & Sens - Naturopathie

Bienvenue à la croisée entre le monde de la naturopathie et des soins vibratoire à travers les couleurs, l'énergétique et le son

Un peu d’histoire

Les 5 principes de la naturopathie à partir des conceptions d’Hippocrate sont :

  1. d’abord ne pas nuire (primum non nocere)
  2. la nature est guérisseuse (vis medicatrix naturae)
  3. identifier et traiter la cause (tolle causam)
  4. détoxifier et purifier l’organisme (deinde purgare)
  5. la naturopathie enseigne (docere)

Le terme aurait été inventé par John Scheel en 1885. Il vient du latin natura, « la nature, l’essence » et du grec πάθος, pathos, « la maladie, le mal ». Devant l’étymologie inhabituelle du terme (il pourrait en effet être lu comme « la maladie de la nature »), certains promoteurs de cette pratique lui ont donné une autre origine, le « chemin de la nature », issue des mots anglais nature et path, le « chemin »6 ou « le mal étudié en fonction de la nature »7. Pour les mêmes raisons, d’autres praticiens ont choisi le terme de « naturothérapie »8 le « soin par la nature ».

Depuis 1898 (textes fondateurs de John Scheel et Benedict Lust) aux États-Unis et depuis 1935 en France, les 10 techniques sont classées comme suit :

  1. l’alimentation ou hygiène nutritionnelle (diététique, nutrition, cures saisonnières)
  2. la psychologie ou hygiène neuropsychique (relaxation, gestion du stress, hygiène relationnelle, relation d’aide, psychothérapies brèves, sophrologie)
  3. les exercices physiques ou hygiène musculaire et émonctorielle (gymnastiques douces, culture physique, yoga, stretching, danse, arts martiaux, bicyclette, natation).Ces trois premières techniques, dites majeures, sont considérées ainsi comme nécessaires et suffisante à l’entretien de la santé.
Dans la plupart des cas, la situation de santé implique toutefois d’avoir recours à d’autres outils hygiéniques ou thérapeutiques, à savoir les 7 techniques secondaires suivantes :
  4. l’hydrologie (utilisation de l’eau chaude, froide, tiède, alternée, locale, générale, interne, externe, douches, bains, thalassothérapie et thermalisme, argiles)
  5. les techniques manuelles -jadis nommées chirologie- (massages non médicaux de type californien, coréen, Amma, onctions aromatiques)
  6. les techniques réflexes ou réflexologie (appliquées au pied, à l’oreille, au nez, dos, … ; shiatsu, méthodes de Knap, Jarricault)
  7. les techniques respiratoires, jadis nommées pneumologie, sont empruntées au yoga, aux arts martiaux, à la méthode de Plent21 ou de Jacquier, ionisations)
  8. la phytologie utilise les plantes revitalisantes, drainantes, adaptogènes et les huiles essentielles)
  9. les techniques énergétiques ont recours aux différentes formes de magnétisme, notamment grâce aux aimants.
  10. et les techniques vibratoires, également nommées actinologie22, utilisent des couleurs, des rayonnements solaires et lunaires, de la spectroscopie infrarouge ou d’une gamme musicale.

(source: article Wikipédia, cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Naturopathie)